[msg]

Vieillesse

Lorsque la personne assurée atteint l’âge réglementaire du départ à la retraite, le processus d’épargne est le plus souvent achevé et la prestation de vieillesse arrive à échéance. La perception de la prestation de vieillesse peut être avancée au plus tôt dès l’âge de 58 ans. Il est cependant aussi possible de reporter le départ à la retraite jusqu'à 70 ans révolus, pour autant que les rapports de travail perdurent et que la personne assurée perçoit au minimum un salaire d’actuellement CHF 21 330. Il est également possible de procéder au passage de la vie active au statut de rentier par paliers.

La prestation de vieillesse peut être versée en tant que rente à vie, en tant que versement unique sous forme de capital ou selon un mode combinant les deux solutions. La perception intégrale du capital comme prestation de vieillesse réduit à zéro toutes les prétentions à l’égard de PROMEA caisse de pension. Le choix de l’option du versement en capital n’a pas besoin d’être annoncé préalablement. Ceci garantit donc une flexibilité importante pour la personne assurée.

En plus des rentes de vieillesse, PROMEA caisse de pension verse aussi des rentes pour enfants de retraités. Peuvent annoncer leur prétention à une telle rente les rentiers dont les enfants n'ont pas encore franchi le cap des 18 ans ou qui n’ont pas encore terminé leur formation, mais au plus tard aux 25 ans révolus.

Si vous optez pour une rente de vieillesse, vous avez la possibilité de choisir entre trois options : «sans remboursement avec 60 % de rente expectative de conjoint ou de partenaire» (formule standard), «sans remboursement avec 100 % de rente expectative de conjoint ou de partenaire» et «avec remboursement».

Si, lors d’un départ à la retraite, vous optez pour une rente de vieillesse réglementaire avec 100 % de rente expectative de conjoint ou de partenaire (formule standard : 60 % de la rente de vieillesse), en cas de décès la rente d’époux ou de partenaire sera sous forme inchangée égale à la rente de vieillesse. Lors du calcul de la rente de vieillesse avec une rente expectative de conjoint ou de partenaire de 100 %, le taux de conversion est réduit de 1 %.

Une rente de vieillesse avec remboursement en cas de décès est certes moins élevée qu’une rente de vieillesse sans remboursement, par contre le capital-vieillesse restant après une éventuelle déduction du capital de couverture nécessaire à la couverture des rentes pour survivants est reversé aux bénéficiaires éligibles.

 

Veuillez noter que, depuis le 1er janvier 2019, les avoirs de vieillesse supérieurs à CHF 600 000 seront divisés au moment du départ à la retraite. Lors d’un départ ordinaire à la retraite, les premiers CHF 600 000 seront comme jusqu’à présent transformés en rente de vieillesse au taux de 6,8 %. La rente des avoirs de vieillesse au-dessus de CHF 600 000 sera désormais calculée au taux de conversion technique correct de 5,2 %.

 

Nos collaborateurs sont à votre disposition pour un complément d’information ou le traitement de votre demande.

Formulaires et mémentos

Ici vous trouver les formulaires

et mémentos correspondants.

Formulaires et mémentos

Contacts

Avez vous des questions?

Nous sommes à vos côtés !

aux contacts